Vivre et Travailler en Espagne

La plupart des gens qui pensent à vivre et travailler en Espagne ont immédiatement deux choses en tête : le soleil et la plage... Toi aussi, n'est-ce pas ? Ce ne serait pas génial d'aller nager après le travail en été ? Tu as déjà consulté les sites d'emploi espagnols, pour lire toutes sortes d'offres d'emploi ou cherché des articles sur les villes en Espagne dans lesquelles tu devrais déménager ? Pourquoi pas !

 

Ce pays dans le sud de l'Europe est non seulement idéal pour aller en vacances, mais aussi pour y travailler. Que tu désires vivre en Espagne pendant six mois ou dix ans, ce sera une expérience extraordinaire dans tous les cas ! Voici les raisons pour lesquelles il vaut la peine de s'expatrier et de commencer une carrière en Espagne.

Vivre en Espagne

Des centaines de personnes rêvent de s’expatrier et vivre dans le sud, notamment à cause du beau temps. Mais il y a tant d'autres raisons pour partir vivre en Espagne. La qualité et le mode de vie espagnol n'en sont que deux. Ces deux facteurs sont dus non seulement au soleil et à la mer qui entoure tout le pays, mais aussi à un système de santé bien structuré qui est parmi les meilleurs au monde. Une fois que tu travailles en Espagne, tu le verras toi-même.

Le coût de la vie en Espagne

En outre, l'Espagne est l'un des pays les moins chers d'Europe occidentale. Bien évidemment, le coût de la vie varie d'une région à l'autre... ou même de ville en ville, mais il reste inférieur à celui des autres pays européens. C'est tout de même le cas pour le loyer ou d’autres frais courants. Tu vis actuellement en France ? Dans ce cas, l'Espagne sera probablement moins chère ou au moins, si tu veux travailler à Barcelone, pareille.

Les Espagnols et leur langue

Un autre aspect que les expatriés vivant en Espagne apprécient dans ce pays sont les habitants super sympas. Mais pour leur parler, il faut apprendre la langue. Certes, si tu cherches explicitement un emploi international en Espagne ou si tu veux travailler pour une entreprise française, tu pourras probablement parler l'anglais au travail. Cependant, en dehors du travail, il peut être difficile de rencontrer des personnes qui parlent anglais. Donc, il vaut mieux apprendre quelques bases de la langue avant de partir travailler en Espagne.


Fait intéressant : l'espagnol est la deuxième langue la plus parlée au monde !


Travailler en Espagne

Ça fait combien de temps maintenant que tu te demandes comment ça serait de vivre en Espagne ? As-tu déjà travaillé là-bas l'été dernier, juste pour voir si la vie d'expatrié en Espagne serait la bonne chose pour toi ? Si tu penses toujours y déménager, ça ne pouvait pas être si mal.

Trouver un emploi en Espagne

Même si le marché du travail espagnol est difficile, certaines industries aussi que certains secteurs sont désespérément à la recherche de travailleurs qualifiés. Les travailleurs les plus nécessaires – et en même temps les emplois les plus courants pour les expatriés en Espagne – sont dans les secteurs de l'ingénierie, de l'informatique, de la santé et de l'hôtellerie.


Tu savais ? – 40 % des entreprises en Espagne sont fondées par des femmes.


Temps de travail en Espagne

Le monde du travail en Espagne peut être très différent de celui d'autres pays – bien que la culture d'entreprise espagnole soit encore ancrée dans la hiérarchie, les jours de travail sont généralement du lundi au vendredi, et les heures de travail sont fixées à 40 par semaine. Néanmoins, les Espagnols commencent à travailler vers 9 heures du matin et rentrent chez eux vers 20 heures. Comment est-ce possible ?

C'est très simple. Si tu décides de vivre et travailler en Espagne, ta pause déjeuner durera environ TROIS heures. C'est dingue, tu ne crois pas ?! Pour la plupart des expatriés en France, une heure et demie sont déjà trop. Mais en Espagne, cette période de la journée est connue dans le monde entier comme la fameuse sieste. Il y a quelques années, tout le pays était au repos pendant ce temps. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas.

Salaire en Espagne

Les salaires en Espagne varient en fonction du secteur d'activité, mais le salaire annuel brut moyen est d'environ 23 000 euros – divisé par 14 mois ! Les mois supplémentaires sont payés une fois en juillet et une fois en décembre. Le salaire mensuel est donc d'environ 1 640 euros. Le salaire minimum est de 1 050 € brut. Si tu te demandes comment c’est possible de vivre en Espagne avec 800 euros par mois, tu peux consulter nos conseils pour savoir vivre à l’étranger avec un budget serré.

Code vestimentaire au travail

Le code vestimentaire des entreprises espagnoles est similaire à celui des autres pays européens, ce qui signifie que les hommes et les femmes qui travaillent dans un environnement commercial formel doivent porter des vêtements conservateurs de couleur sombre. Comme souvent, il en va autrement pour les start-ups. Penses-y lors de tes entretiens d'embauche.

Travailler en Espagne sans parler espagnol

Finalement, peu importe que tu travailles pour une entreprise américaine, espagnole ou allemande, la seule chose qui pourrait être compliquée au début est de travailler en Espagne sans parler espagnol. Entrer dans un environnement anglophone ou francophone te facilitera grandement la vie à ce stade. Pour beaucoup d’étrangers travailler en Espagne pour apprendre la langue est même la motivation la plus forte.

Mais soyons honnêtes... Si tu rêves de vivre et travailler en Espagne, tu parles déjà la langue, non ? Sinon, au moins le fait de l'apprendre ne sera pas une raison pour toi de ne pas aller vivre en Espagne.

Bon, il est temps de bouger ! Es-tu prêt à commencer ta nouvelle aventure ? Travailler en Espagne pendant « seulement » un an va changer ta vie. Si tu ne peux pas encore te décider, jette un coup d'œil à nos conseils pour trouver un emploi à l'étranger ou pour en savoir plus sur le travail dans des villes espagnoles comme Barcelone. Une fois que tu es sûr de vouloir partir vivre en Espagne – ou un autre pays –, inscris-toi sur la plateforme de Next Station et nous te trouverons l'emploi qui te convient.

PLUS D'ARTICLES